Bienvenue sur notre site, Nous sommes le 24 04 2018. Il est 16h21

Vous êtes sur la pageLE SYNDICAT DES EAUX

CREATION D'UN SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX ENTRE
BROUDERDORFF, NIDERVILLER et PLAINE DE WALSCH



Suite à l’accord des conseils municipaux des 3 communes, le Syndicat des Eaux des Communes de Brouderdorff, Niderviller, Plaine de Walsch a été officiellement créé par arrêté préfectoral n° 22/2008 en date du 18 avril 2008. 
L’objet de ce syndicat est la production, le stockage, le transport et la vente de l’eau aux communes membres ou non, ainsi que la maintenance du réseau syndical. Le réseau de distribution de l’eau dans les villages reste la propriété de chaque commune et les mairies continueront à gérer la facturation, les fuites, les compteurs, etc…).
La principale raison de ce regroupement entre les 3 communes est la sécurisation de la ressource en eau avec la mise en commun des moyens de production respectifs et une interconnexion entre les moyens de stockages (réservoirs).

Il faut savoir que le remplacement d’une pompe immergée à environ 100 mètres de profondeur, nécessite une intervention de 3 à 4 jours, ce qui entraînerait une interruption de la distribution de l’eau de une à deux journées, voir plus. Ceci n’est plus concevable à notre époque.

Ce regroupement en syndicat, fortement soutenu par la Préfecture, l’Agence de Bassin Rhin-Meuse, la Direction Départementale de l’Agriculture et le Conseil Général a permis au syndicat d’obtenir des subventions à hauteur de 70 % du coût des travaux de sécurisation à réaliser.
L’épineux problème de la défense incendie de la ferme Esch et de son approvisionnement a également été réglé.

Suite aux dernières élections municipales de 2014, les délégués désignés par les conseils municipaux des 3 communes ont installé les personnes suivantes dans leur fonction :

Président : Mr VOURIOT Claude
1er vice-président : Mr DERLER Gérard
2e vice-président : Mr CHRIST Jean-Luc

TRAVAUX DE SECURISATION DES 3 COMMUNES

Les travaux de sécurisation de l'approvisionnement en eau potable des 3 communes ont été achevés en 2011. Ils ont consisté en l'interconnexion des réseaux entre les 3 communes et la construction d'un nouveau réservoir à Plaine de Walsch.
La maîtrise d'oeuvre a été confiée au Cabinet SEBA Aménagement et Infrastructure de Metz pour 48.319,46 € TTC.
Les travaux ont été réalisés par l'entreprise Prestini de Lunéville pour un montant total du marché de 827.431,67 € TTC, séparé en deux lots : un lot canalisation de 568.383,45 € et un lot réservoir de 259.048,22 €.
Deux sous-traitants avaient été désignés :
- la société LAPLACE de Sarrebourg pour les travaux d'électricité et de télégestion
- l'entreprise SOUTTER et FRIANT de Brouderdorff pour les travaux de construction du réservoir.
La mission de contrôle technique était assurée par la Sté SOCOTEC de Metz pour un montant de 3.994,64 €, la mission de coordonateur de sécurité et protection de la santé par la Sté SECOMA de Hartzviller pour un montant de 2.314,26 €.
Des aides financières ont été accordées par l'Agence de l'Eau Rhin-Meuse qui subventionne les travaux concernant les canalisations à hauteur de 70 % et le Conseil Général de la Moselle qui subventionne les travaux de construction du réservoir à hauteur de 40 %.

Principe de fonctionnement :
Le nouveau réservoir de Plaine de Walsch, relié à l'ancien (toujour opérationnel), d'une contenance de 250 m3 est alimenté en eau en priorité par un refoulement à partir des réservoirs de Niderviller et en complément par le forage de Brouderdorff.
Cette réserve d'eau à Plaine de Walsch peut, en cas de besoin, secourir les villages de Brouderdorff et de Niderviller grâce à la conduite intercommunale (environ 4 kms) et inversement si un problème d'alimention en eau surgit. La gestion de l'ensemble du dispositif est commandé par des vannes électromécaniques. Le contrôle de ce fonctionnement est assuré par un système de télégestion. Toute anomalie (coupure de courant, problème de pompe, manque d'eau....) est directement signalée par SMS aux responsables du syndicat pour permettre un intervention rapide et efficace.

Visite guidée des installations 
En mai 2011, l'ensemble des conseillers municipaux, les chefs de corps des sapeurs-pompiers et le personnel administratif des 3 communes ont été conviés à un visite guidée des diverses installations. (forages et réservoirs) du syndicat. 








REHABILITATION DU FORAGE DE BROUDERDORFF

Réalisés par le syndicat en juillet 2013, ils ont consisté au remplacement de la colonne et de la pompe immergée à 100 m de profondeur. Ces travaux délicas réalisés par la Sté Laplace ont pu se faire sans coupure d'eau, le forage situé à Niderviller ayant assuré la fourniture de l'eau potable au 3 villages pendant la durée du chantier. Lors des travaux, un passage caméra a été effectué afin de contrôler l'intérieur du forage.
Coût des travaux : près de 60.000 € TTC (non subventionnés)